Conseil et inventorisation

Neue Aargauerstrasse

La «Neue Aargauerstrasse» près de Schönbühl BE; pavage du XVIIIe siècle



IVS-GIS (lien externe)

Site internet de l’IVS (OFROU) (lien externe)

Vingt ans de travail pour une entreprise exceptionnelle: l’Inventaire des voies de communication historiques de la Suisse

L’Inventaire des voies de communication historiques de la Suisse IVS est une entreprise unique au monde: sur mandat de la Confédération, ViaStoria établit un état des lieux cartographique et descriptif de toutes les routes et de tous les chemins considérés d’importance nationale en raison de leur fonction ou de la substance historique qu’ils ont conservée. Le projet sera achevé en 2003.

L’Inventaire est régi par l’art. 5 de la loi fédérale sur la protection de la nature et du patrimoine (LPN), et forme un ensemble avec l’inventaire fédéral des sites construits à protéger en Suisse (ISOS) et de l’inventaire fédéral des paysages, sites et monuments naturels d’importance nationale (IFP). Il constitue un instrument pour la protection et la préservation d’éléments significatifs de notre paysage culturel, qui fournit aussi de précieuses informations de base pour la recherche sur le trafic et pour le tourisme.

Les travaux ont débuté au milieu des années 1980 et ils ont été achevés à fin 2003, en conformité avec le mandat fédéral. La conclusion de l’inventaire ne représente toutefois qu’un petit pas vers une protection efficace des voies historiques. Dans les prochaines étapes, l’IVS doit être mis en consultation auprès des cantons, mis en vigueur par le Conseil fédéral, puis intégré parmi les tâches de la Confédération; il faut aussi obtenir que l’IVS soit appliqué de manière efficace par les cantons. Ces tâches incombent au mandant, l’Office fédéral des routes (OFROU), tout comme la publication de l’IVS en forme d' un système d'information géographique (SIG) sur ligne.

 

La methode et le produit

Pour les inventaires établis selon l’art. 5 LPN, la loi fédérale sur la protection de la nature et du patrimoine prescrit la classification des objets dans l’une des trois catégories d’importance nationale, régionale et locale. Cette classification est effectuée d’une part en fonction du rôle historique de communication d’une voie, d’autre part d’après sa substance morphologique, c’est-à-dire les traces historiques encore visibles dans le terrain. Seules les voies de communication historiques d’importance nationale trouvent place dans l’inventaire fédéral.

L’Atlas topographique de la Suisse, plus connu sous le nom de «carte Siegfried», établi à la fin du XIXe siècle, sert de limite temporelle pour la définition des voies prises en considération par l’inventaire.

Après une analyse sélective, tout à fait distincte de la classification LPN qui intervient plus tard, le réseau de voies historiques répertorié par cet ensemble de cartes est parcouru sur le terrain et il est procédé à un relevé systématique de la substance historique encore présente. Ce relevé constitue la base de la carte de terrain, qui forme une partie de la documentation IVS.

A l’aide de travaux historiques, de cartes anciennes et de documents iconographiques, la fonction de communication de chaque voie est documentée et évaluée. La recherche historique et les résultats du relevé de terrain sont consignés dans la partie descriptive de la documentation IVS. Ensemble, ils permettent d’établir la classification LPN de chaque voie de communication, qui est répertoriée cartographiquement dans la carte d’inventaire.

Un comité formé de représentants d’organisations, universités, autorités et milieux politiques concernés a accompagné le travail et garanti la qualité du produit.

Carte de terrain IVS

 

Carte d’inventaire IVS