L’excursion proposée par ViaStoria en juillet/août

La route impressionnante du Gasterntal

 

 

Itinéraire |  Selden (1550 m) – Eggeschwand – Kandersteg (1170 m)
Dénivelé | env. 400 m de descente
Difficulté | Aucune difficulté technique
Durée | env. 2 h ½
Cartes | CN 1247 Adelboden, 1267 Gemmi  et 1268 Lötschenpass 1:25'000; 263 Wildstrubel et 264 Jungfrau 1:50'000
Ravitaillement | Restaurants à  Selden, Waldhaus et Kandersteg
Arrivée et Départ | CFF/BLS à Kandersteg, minibus à Selden. Réservation téléphonique du minibus obligatoire (tél. 033 671 11 71).

Gasterntal: La où Adolf Ogi a marché en compagnie
de Kofi Annan

Par un beau jour d'été, une excursion dans le Gasterntal est exactement ce qu'il faut. Le magnifique paysage alpin rnarqué par la jeune Kander fournit un cadre rafraîchissant. La beauté de la vallée enthousiasme aussi l'ancien Conseiller fédéral Adolf Ogi qui a déjà emmené dans ce paradis naturel plusieurs hôtes, dont Kofi Annan, le secrétaire général de I'ONU.

 

Un petit bus circule de Kandersteg sur la route étroite creusée dans le rocher, en passant au-dessus de la cluse de la Kander. Parapets, tunnels et ponts à arche de cette route sont des ouvrages impressionnants datant du XIXe siècle. Maintenant, on a la vue sur le Gasterntal avec ses parois de rochers verticales polies par le glacier. Dépassant de nombreuses cascades, le bus atteint Selden – Terminus. Jusqu'en 1820, le Gasterntal était habite toute l'année. Selon une tradition séculaire, une bible précieuse datant de 1690 est encore aujourd'hui gardée par le doyen de la vallée.

La randonnée vers l'aval suit d'abord un temps la route empierrée et l'ancien chemin muletier, emprunte autrefois pour faire transiter nombre de marchandises par le col Lötschenpass. Apres 1 km et demi, on atteint le fond plat de la vallée avec ses prairies d'importance nationale où la Kander a toujours suivi son cours à sa guise. Apres l'hôtel de montagne Wald¬haus, connu pour son éclairage romantique à la bougie, on commence a descendre à travers l'étroite cluse, accompagné par le murmure sauvage de la rivière. Près d'Eggeschwand dans le fond de la vallée, le chemin traverse la Kander puis suit ses eaux rafraîchissantes jusqu'au village.

 

Guy Schneider, ViaStoria